Please reload

Posts Récents

L'agenda du junior : planifier, prévoir, prévenir.

April 4, 2017

Tout projet qui se veut cohérent comprend des règles élémentaires pour sa réussite. Faire du sport de compétition est un projet, avec des objectifs et une somme d’actions visant à les atteindre. Performer n’est pas un hasard! En marge de la technique pure et des autres compétences nécessaires, programmer une saison est une des actions incontournables qui n’est pas assez souvent prise en compte par les parents comme étant déterminant.

Bon nombre de problèmes qui jalonnent la vie d’un jeune sportif peuvent être évités grâce au seul fait d’éditer le planning de la saison : saturation, fatigue, conflits d’agendas ou de personnes, budget, etc.

La pratique d’un sport en compétition demande un investissement temps important, et quand cette pratique se fait chez les jeunes, il y a aussi de nombreuses obligations, besoins, et autres taches à remplir qui sont aussi chronophages : la scolarité, la famille, les amis, les autres activités… Ce n’est pas rare de voir des enfants sportifs fatigués (mentalement et physiquement) et perdre leur motivation à cause du manque de repos. Etablir un planning a aussi le but de mesurer les charges physiques et mentales auquel l’enfant est soumis, et d’aménager les plages de repos en relation. 

Etablir un agenda est souvent considéré comme fastidieux et incongru tant qu’un certain niveau sportif ne le justifie pas. C’est là une des erreurs les plus fréquentes que j’ai eu à constater dans ma carrière, et je le verrais encore malheureusement. Plus un enfant est jeune, plus il « obéit » au programme imposé par les parents et les coachs, quand il grandit, et que son niveau sportif s’élève, il bénéficie d’aménagement plus adapté car son projet est souvent réalisé par des coachs qui prennent la mesure de tous les éléments de la planification d’une saison. Il se connait mieux aussi et peut dire quelles sont ses priorités et ses besoins. 

Quand il s’agit d’un jeune encore scolarisé, planifier une saison ne signifie donc pas faire uniquement un planning des compétitions et des entraînements, c’est recenser toutes les tâches et obligations du jeune dans une saison : études, examens, obligations familiales, autres activités pratiquées, temps libres, etc. 

Faire un planning pour un enfant sportif, c'est : 

 

  Avoir une visibilité de toutes les «charges» du jeune sur l’année entière.

Ecole, entraînements, compétitions, autres activités, amis, temps libres, obligations familiales, etc. Cela permet d’insérer et de respecter des plages de récupération.  

 

Anticiper des conflits d’agendas : compétitions à la même date, révisions et examens scolaires, obligations familiales, autres activités, etc. 

 

 Visualiser la cohérence des objectifs sportifs et les compétitions visées.

 

Faire le budget de la saison : vérifier que le financement est assuré, ou quelles actions mettre en place pour rassembler le budget ? Cela évite bien souvent les problèmes liés à l’argent, et les frustrations qui en découlent... 

 

‐  Organiser la logistique. C’est souvent un vrai casse tête. Transport, hébergement... pose de jours de congés pour les parents, organiser les week-end de la faille, mettre en place des co-voiturages entre parents, etc. Plus le niveau du joueur est élevé, plus les déplacements sont nombreux, nécessitant une organisation plus complexe et prenante dans l’agenda familial. 

 

Eduquer le jeune à s’organiser et devenir autonome, et à faire des (ses) choix.

 

Préparer au mieux les « pics » visés de performance : Une aparté sur ces grands objectifs : pour préserver la forme du jeune athlète, les parents ou certains entraîneurs tendent à mettre le joueur au repos les 15 jours ou 3 semaines avant ces grandes dates pour « qu’il ou elle » soit bien reposé(e) le jour J. Ce calcul n’est pas souvent le meilleur qu’il soit, une période longue de sevrage pouvant entraîner une « désactivation » du joueur.

 

Quelques recommandations pour optimiser un planning de saison pour un jeune : 

 

- Afficher l'agenda dans la chambre du jeune (1) ;

- Inscrire les objectifs de la saison sur le planning ; 

- Mettre des couleurs en fonction des différentes taches ; 

- Respecter l'alternance entre des compétitions à " enjeu " et des compétitions plus " faciles " ; 

- Pas d'enchaînement de plus 2 à 3 tournois  ( ensuite récupération 1 ou 2 semaines selon) ;

- Agenda à colonnes multiples pour inscrire les diverses options à des mêmes dates.

 

En discutant avec les parents, les jeunes, ou des entraîneurs, ce discours leur paraît toujours cohérent, mais ils avouent ne pas avoir « intégré » cette donne. A leurs débuts, ils trouvent qu'équilibrer un planning n'est pas une tâche aisée, ce qui est le cas, il n’y pas de modèle unique. Nous sommes dans la base même du coaching d’un sportif. La planification de saison est en liaison directe avec les objectifs, l'environnement, les contraintes, les rythmes, la motivation et les besoins de chaque jeune. 

 

 Au final, il s'agit de bien identifier des contenus (tâches) qui se doivent de rentrer dans un contenant (temps) en respectant des temps de "relâche" qui sont aussi du contenu.

Imaginez une valise trop petite pour une quantité d'affaires que vous voulez emmener en voyage, c'est trop et vous ne pouvez pas la fermer. Pour optimiser votre rangement, vous allez plier proprement vos affaires. Mais si après cela elle déborde encore, et que vous insistez en forçant la fermeture vous risquez d'abimer vos affaires et la valise elle même. Trop de tâches à effectuer revient à en négliger la qualité et fatiguer celui ou celle qui doit les accomplir. J'entends bien ceux qui pensent à acheter une valise plus grande, mais le temps n'est pas extensible ! Alors pour que la saison de votre enfant se passe bien, préparez lui son road book, avec son coach, pour un voyage des plus fluides !   

 

(1) L'agenda ne sert pas qu'aux parents, il ne faut pas oublier que c'est l'activité et le projet de l'enfant. Afficher son planning lui permet de le visualiser, de se " projeter ". De plus, cela permet aussi à l’entourage de communiquer, en regardant parfois le planning ensemble, et évaluer le niveau de motivation du jeune. 

 

 

Please reload

 
Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

+33 (0)6 85 31 71 82

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White LinkedIn Icon